BENVENUTO CHEZ TRENTOTTO ! VOTRE CONCEPT STORE MAISON, MODE ET OBJETS DEPUIS 2008

Le concorde : un avion d’exception !

Retour sur quatre dates de cette merveilleuse aventure aéronautique.

Le Concorde est né d’un programme franco-britannique de conception d’avion supersonique élaboré en 1962. Seules Air France et British Airways exploiteront le Concorde qui ne sera construit qu’en 20 exemplaires, 6 pour le développement et 14 pour les vols commerciaux. Gourmand en kérosène et coûteux en maintenance, le supersonique était peu rentable, mais sa technologie et son design marquent les esprits.

Il possède une aile delta (en forme de triangle isocèle) et des éléments mobiles tel que son nez. Cela permet une pénétration de l’air optimisée en fonction des phases de vols. Suite au divers essais effectué par André Turcat, le “bolide des airs” franchit le mur du son en 1970 en atteignant 2448km/h. Concorde est le seul avion qui peut voler pendant 3 heures à Mach 2 avec des passagers à bord. Aucun avion, civil ou militaire, n’est capable de réaliser cet exploit.

2 mars 1969 : le lancement 
1er vol d’essai du Concorde depuis l’aéroport de Toulouse Blagnac. Une simple boucle au-dessus de la Garonne à allure réduite et train d’atterrissage sorti: ce premier vol ne vise pas à établir un record de vitesse mais à “montrer que l’avion vole” et à “revenir au sol“, expliquera André Turcat, pilote. 

21 janvier 1976 : l’avion supersonique franco-britannique effectue son premier vol commercial
Le Concorde d’Air France relie Paris à Rio de Janeiro, via Dakar. Une centaine de passager ont eu l’opportunité d’embarquer sur ce premier vol historique. Ce vol dura 7h26 pour une distance de 9 740 Kms. Au même moment, un autre Concorde décollait de Londres-Heathrow à destination du Bahreïn, qu’il a relié en un temps record  de 4h10 pour 5655 Kms ! 

22 novembre 1977 : ouverture de la ligne Paris-New York
Après de nombreuses péripéties liées à l’interdiction du survol des États-unis par un avion supersonique civil et à la révolte des riverains et associations écologiques américaines, il est 11 heures 11, le matin du 22 novembre 1977 quand le Concorde quitte l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle pour son premier vol commercial à destination de New York. Paris – New York se fait alors en 3 heures 30. Une aventure exceptionnelle.

31 mai 2003 : Air France fait décoller son dernier vol commercial avec un concorde 

La dernière liaison effectuée par un Concorde, relia New York à Paris pour un dernier vol. Ce fut un évènement spectaculaire, dont les 79 passagers ont gardé un souvenir mémorable. Lors de son atterrissage sur le tarmac parisien, une foule immense était présente pour acclamer ce génie du ciel ! Par la suite, le Concorde a fait son entrée dans de nombreux musées à travers l’Europe. Et pour son dernière atterrissage à Toulouse  André Turcat a résumé l’aventure Concorde par “30 ans de rêve partagé avec tout le pays.”

Des premières études en 1962 au dernier vol en 2003, l’épopée Concorde aura duré près de 40 ans. « L’oiseau blanc » est désormais une pièce de musée.

Deux exemplaires sont à découvrir au musée Aéroscopia. Le premier de la série Concorde dont on peut visiter la carlingue et le dernier a avoir volé qui est désormais sur le tarmac devant le musée.

 

A propos de l'auteur

2 Réponses

Laisser un commentaire

La Gazzetta

Gazzetta Toulouse Trentotto
Trentotto Gazzetta 13
toulouse gazzetta trentotto
Trentotto Gazzetta 11