BENVENUTO CHEZ TRENTOTTO ! VOTRE CONCEPT STORE MAISON, MODE ET OBJETS DEPUIS 2008

La table SOLVAY est un indémodable … Jugez par vous même !

Pendant les années 1941 et 1942, les studios de Jean Prouvé ont planifiées et réalisées différents projets de design d’intérieur pour l’entreprise de chimique Solvay.

Ce contexte donne naissance à de nombreux concepts, parmi lesquels une table en bois qui se veut emblematique de la création Jean Prouvé: ses impératifs en termes de statique et de propagation des forces se retrouvent clairement dans les détails de conception, à l’image plus tard de l’EM Table, qui se diférencie de la Solvay par ses pieds métalliques.  

La pénurie de métal durant la Seconde Guerre mondiale fit que les pieds de la Table Solvay furent fabriqués en bois.Le plateau de la table et le piètement sont en bois massif huilé, ce qui confère au produit une touche d’exclusivité et de confort tout en réduisant la froideur technique du concept. Jean Prouvé, né en 1901 à Paris, France, fait un apprentissage comme orfèvre chez Emile Robert, Enghien et Szabo à Paris. En 1924 il crée son propre atelier à Nancy et produit dès 1925 les premiers meubles en tôle d’acier pliée.  

En 1930, il est cofondateur de l’association d’artistes «Union des Artistes Modernes» (U.A.M.), en 1931 il crée «Les Ateliers Jean Prouvé». C’est là que de nombreux meubles voient le jour dans les années 30 ainsi que les premiers éléments architecturaux préfabriqués, comme par exemple pour la «Maison du Peuple» à Clichy (en collaboration avec les architectes Beaudoin et Lods), qui fait grande sensation par sa structure en acier et en verre.   Pendant la guerre, du fait de la rareté de l’acier, les meubles sont fabriqués en bois, et de simples maisons constituées d’éléments préfabriqués sont conçues.

table-solvay-vitra-trentotto-mobilier-design-concept-store-toulouse-2

A partir de 1940, Jean Prouvé est membre de la Résistance et après la libération de Nancy, étant devenu maire de la ville, il crée et construit des maisons pour les sans domiciles.  

En 1947, Jean Prouvé met en place la fabrique «Maxéville» où 200 employés produisent sur 25000 m2 des maisons et des écoles préfabriquées en plus des meubles.   

De 1957 à 1968 il dirige le bureau de construction de la Compagnie Industrielle de Matériel de Transport (CIMT) à Paris, et de 1968 à 1984 il est à la tête d’un bureau à Paris en tant qu’architecte conseil indépendant.  

En 1971 il préside le jury du concours en vue de la construction du Centre Pompidou à Paris et y défend le projet de Renzo Piano et de Richard Rogers. De 1980 à 1984, Jean Prouvé continue à développer et améliorer la conception de ses meubles. Il meurt à Nancy en 1984.  

Dans de nombreux travaux, Jean Prouvé réussit à marier ses attentes du point de vue de la fonctionnalité, de l’adéquation du matériau et de l’économie aux exigences complexes d’une production en série.  

En 2002 Vitra a commencé à rediffuser des créations du grand constructeur sous forme de rééditions en étroite collaboration avec la famille Prouvé.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire